Poisson braisé chez Ma’a Damaris 2


 

Dernière visite : 03/08/2017       Lieu : Mokolo en bas / Yaoundé     Notation :    

Découverte: Elle s’appelle Ma’a Damaris. Elle se trouve à Mokolo en bas, juste devant Fokou, à partir de 18h. Son poisson braisé c’est l’AVC ô nong 👌

Eugène dégustant son poisson braisé chez Ma'a Damaris / Crédit Photo : Eugène Ebongo

Eugène dégustant son poisson braisé chez Ma’a Damaris / Crédit Photo : Eugène Ebongo

De vous à moi, vous comprenez que je n’ai pas pu résister à cet appel. Mon ventre, qui, à l’instant de cette recommandation était déjà bien garni, je l’ai vu gronder, comme si son dernier repas remontait à 4h, alors que j’avais mangé il y a quelques minutes 😔😆. Je suis donc partie à la rencontre de mon destin, lors d’un de mes débarquements à Yaoundé 💞.

Étude du contexte

Ma’a Damaris lance à 18h pile. C’est la marmite de piment et de condiments que tu veux voir. Et quand tu jettes un coup d’oeil derrière la table, tu aperçois la bassine de poisson. Tu comprends que la production de poissons braisés peut atteindre le niveau industriel 😍😍 (je sens que j’aurai trop d’entreprises alimentaires 😌)

Marmites de piment et de condiments / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Marmites de piment et de condiments / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Ses poissons ont des prix fixes, 800, 1000, 1300, 1500. Et, s’il te plaît, tu ne choisis ton poisson 😂. Tu indiques ton prix, et elle te sort le poisson correspondant.

La fameuse bassine de poisson 😉 / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

La fameuse bassine de poisson 😉 / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Venant de finir un lot de soya, et surtout étant en mission chez Ma’a Damaris 😈😉, j’ai préféré opter pour celui de 800. Au moins, en cas de déception, je ne vais pas trop pleurer 😅. J’avoue avoir apprécié (et déprécié en même temps) cette façon de fixer ses prix. Cela permet de gagner en temps, et d’avoir moins de maux de tête. D’un autre côté, je trouve que discuter les prix avec la commerçante (de façon aimable), apporte un certain charme à l’achat 😏. Mais bon, cela fait perdre du temps, et « time is money » 👌.

Ma’a Damaris a le sang chaud, et n’est sûrement pas habituée 😰😰 à de la douceur de la part des clients comme votre espionne 😔. N’empêche qu’elle dénote d’une bonne rapidité dans la braise et le service du produit fini. Je dirais même qu’elle est en harmonie avec son feu de charbon 😌.

Ma'a Damaris en pleine action de braise 😊 / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Ma’a Damaris en pleine action de braise 😊 / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

 


En ce qui concerne le cadre, c’est le même reproche fait aux braiseuses déjà rencontrées 😠. Il est en plein air, et surtout en pleine route 😰😓. Je ne sais pas comment elle gère en cas de pluie. Au moins y a des  bancs sur lesquels on peut s’asseoir pour patienter, c’est déjà un début 😪. Moi j’ai pris la décision d’emporter, chose que je ne fais pas d’habitude. Ça change 😏.

Côté service piment et condiments, Ma’a Damaris est très généreuse. Vous avez aussi la possibilité d’ajouter de la mayonnaise au prix de 100 Francs, et elle te verse ça en sôk sôk (beaucoup, beaucoup)

Poisson servi à un client / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Poisson servi à un client / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Par contre, la décoration du poisson est à améliorer, il y a juste quelques oignons sur le poisson, on peut faire mieux.

La braiseuse est aussi très interactive avec ses clients, en tout cas les plus réguliers, parce que ce n’était pas vraiment le cas avec moi 😬. Je crois, de mon expérience, qu’elle a atteint ce niveau avec ses clients parce qu’ils ont brisé la barrière des prix 😃. Quand tu arrives chez elle, tu sais à quoi t’attendre, donc vous gagnez en temps et vous découvrez un autre pan de votre relation 👌.

Ma’a Damaris avec ses clients / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Ma’a Damaris avec ses clients / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Pour accompagner vos poissons, elle vous propose des bâtons à 75 Francs l’unité. Ils sont quand même plus économiques et surtout plus consistants que ceux de Douala. Elle vend aussi des bières pour ceux/celles qui veulent « bien accompagner » leur poisson 😉😉

Je parle beaucoup des éléments extérieurs… allons maintenant vers l’essentiel ! 👌👌

 

Le vif du sujet : la dégustation…

Ayant emporté, la dégustation s’est faite à la maison. Il était tout d’abord question de disposer l’ensemble sur un plateau digne d’un poisson braisé, puis de le couronner avec les bâtons de manioc. Je me suis lavé les mains et je suis allée à l’attaque 😉😉.

D’abord le piment 👌. Il n’était pas super (trop fort) et pas assez épicé. En tout cas, j’en ai connu des meilleurs, comme par exemple celui du porc frit à Nyalla Rail 😍 (c’est la magie, je vous assure! 😝). Par contre, contrairement à ce que je pensais, les condiments étaient absents. Je ne sais pas si elle a oublié de me les servir, ou si elle les a directement mélangés avec le piment, ou que sais-je encore …😕😕 Bref, ils n’étaient pas au rendez-vous.

 


En ce qui concerne le poisson en lui-même, il était cuit à point, et la chair était vraiment tendre 😋😋. Je me suis même demandé si c’était vraiment le maquereau que je mangeais 😚. Je confirme encore que le rendu final d’un produit dépend amplement du choix de ses matières premières (dans notre cas, le maquereau 😚). Mise à part la tendresse de la chair, le goût était pas mal, en d’autres termes, assez commun. Cependant, la mayonnaise lui faisait atteindre un autre palier 😍😋. Après avoir fini une face du poisson, il était question d’entamer l’autre face. Cette dernière était un peu trop braisée à mon goût, pour ne pas dire brûlée. Quoi qu’il en soit, ce poisson était bon dans l’ensemble 👍😊.

 

Évaluation du plat

Critères /5 Qualité du plat Quantité du plat Prix du plat Rendu du plat Accueil Cadre Service Note finale
Poisson braisé chez Ma’a Damaris 4 4 3,75 3 3 2 4,5 3,46

Nombre d’étoiles :    

 

Localisation

Localisation du comptoir de Ma'a Damaris / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Localisation du comptoir de Ma’a Damaris / Crédit Photo : Votre espionne culinaire

Précision : Elle est à côté de Sorepco Mokolo, à près de 200 mètres de Fokou. Merci à Samuel pour ladite précision 😆

Tchopeusement vôtre ,Votre espionne culinaire  🙂

 

Je partage sur...
The following two tabs change content below.
Votre espionne culinaire
Je suis une "petite" gourmande qui raffole de bonnes choses, et aime donc goûter à tout et expérimenter. Je suis née sur le bon continent, Afrique (Berceau de l'humanité 😉 ), et surtout dans le bon pays, Cameroun (Afrique en miniature 😉 ). Bouffeuse sans frontière, je suis Votre espionne culinaire 😀
Votre espionne culinaire

Derniers articles parVotre espionne culinaire (voir tous)


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Poisson braisé chez Ma’a Damaris