Braises


2
Telle est la recommandation mot pour mot d’un camarade. De vous à moi, vous comprenez que je n’ai pas pu résister à cet appel. Mon ventre, qui à l’instant de cette recommandation était déjà bien garni, je l’ai vu gronder, comme si son dernier repas remontait à 4h, alors que j’avais mangé il y a quelques minutes 😔😆. Je suis donc partie à la rencontre de mon destin, lors d’un de mes débarquements à Yaoundé 💞

Poisson braisé chez Ma’a Damaris


J’ai apprécié l’action de séparer les condiments et piment du poisson 😇. En général, ces éléments sont mis dans la même assiette que le poisson. Grâce à cette séparation, tu peux facilement gérer les quantités, et donc éviter le gaspillage 😍 (que je déteste 😬). J’ai aussi apprécié le fait que le poisson et le complément soient servis séparément 😍. Je n’y avais jamais pensé, question d’habitude (laissez, les habitudes ont la peau dure 😅). Il faut avouer que le poisson était tout de même bien assaisonné 😊😊

Poisson touristique à Kribi


Il faut déjà noter que moi personnellement, de mon expérience « peksonnelle », c’est la bonne odeur de la braise de poisson qui m’attire à un stand de poisson braisé. Et disons que j’ai rarement croisé des cas où l’odeur est l’odeur de braise. La plupart du temps, c’est plus l’odeur du poisson brûlé ou fumé que l’on sent… bof, cela reste tout de même mon avis, vu que ces stands ont quand même des clients lol

Poisson braisé chez Mami Fish