Pour Yaoundé


Ce sont des tubercules de manioc trempés mélangé à l’huile rouge que l’on faire cuire (dis comme ça, c’est un peu zarb, mais c’est super bon quand c’est bien fait). C’est aussi vendu à Douala, mais je ne sais pas exactement où, mais surtout où on fait le bon 😉. Mais comptez sur moi pour le découvrir (parole d’espionne 😉).

Sur la route de Yaoundé : Le Mitoumba